Comment utiliser correctement un microscope optique ?

Un microscope optique est un appareil qui permet d’agrandir des objets qui sont au départ minuscules et imperceptibles, afin de pouvoir les étudier plus aisément. Posséder un tel outil est une chose, s’en servir en est une autre.

En effet, le fonctionnement de ce dispositif s’opère en suivant des règles bien précises. Avant d’en arriver aux grandes étapes de son utilisation, il urge de maitriser d’une part, les différents éléments qui composent cet appareil et de prévoir d’autre part, les matériaux adéquats pour sa bonne utilisation.

Constituants d’un microscope optique

Les éléments qui composent cet instrument sont communs à toutes les gammes.

Du haut vers le bas, nous avons d’abord l’oculaire et le tube optique. Viennent ensuite les deux vis (macrométrique et micrométrique) ainsi que le barillet et les objectifs. Suivent enfin pour terminer, un ressort placé sur la platine soutenue par le diaphragme, la lampe et le pied. Ce dernier sur lequel est posée en perpendiculaire la colonne.

Ces éléments ainsi connus, il faudrait penser ensuite aux matériaux et autres objets à mettre en place en vue de faciliter l’utilisation du microscope.

Choses à prévoir pour l’utilisation optimale du microscope optique

L’une des choses essentielles à prévoir est bien évidemment une table. Celle-ci doit être équilibrée afin d’éviter que les échantillons en étude soient détruits. Le mieux, c’est d’installer la table près d’une prise électrique. Cela rend le travail plus pratique.

Il est recommandé de disposer d’un chiffon propre en vue du nettoyage, et un étui en guise de protection contre la poussière et autres éléments nuisibles. Ces éléments une fois en place, vous pouvez procéder à l’utilisation du microscope.

Pour accéder à des test et avis cliquez ici

Les étapes d’utilisation du microscope optique

La première grande étape concerne les détails d’ajustement. La deuxième et dernière étape est celle de la mise au point.

Les détails d’ajustement

Avant tout, il faut s’assurer que les conditions de sécurité et d’hygiène requises sont respectées. Il faut donc penser à se laver les mains et nettoyer comme il faut les différentes lames.

Les détails d’ajustement consistent à placer la colonne du microscope de son côté, à disposer en position haute le tube optique à l’aide de la vis macrométrique. Cette dernière servira également à poser l’objectif sur la lame déjà préparée. Précisons que l’objectif, le plus faible, doit juste l’effleurer au risque de la briser.

Le reste des ajustements concerne la luminosité qui doit être réglée par le biais du diaphragme selon le niveau voulu. Il ne reste qu’à placer son œil sur l’oculaire et faire la mise au point.

Article suivant : Mon avis sur le mètre laser

La mise au point

On commence la mise au point en exerçant un mouvement rotatif sur la vis macrométrique de manière à obtenir une image nette de l’objet en étude. Notons au passage qu’il est recommandé d’utiliser en premier la lentille à faible puissance pour le grossissement.

Un travail de précision est nécessaire ici. À l’aide de la vis macrométrique, et en déplaçant au fur et à mesure la lame préparée, il faudrait tout faire pour tomber sur les détails de l’échantillon même et trouver l’angle d’observation idéale. De ce point de vue, le changement de lentille de la plus faible à la plus puissante s’avère indispensable.

Après usage, arranger avec soin le microscope dans un endroit propre ou dans son étui.

Article descriptif du microscope