Comment utiliser une imprimante 3D ?

L’usage de l’imprimante 3D est presque devenu une nécessité aujourd’hui. Une grande communauté profite déjà des bienfaits de cet appareil dans leur domaine professionnel. Il existe une multitude de sites de confiance qui peuvent être visités pour en apprendre plus sur les différents modèles d’imprimantes 3D. Mais ne sachant pas comment manipuler cet instrument, certains trainent encore les pas à l’acquérir. À travers cet article, nous vous présentons les différentes étapes d’une impression en 3D.

Création du modèle 3D

On ne pourrait pas imprimer un objet en 3D sans la mise en la place du modèle 3D. Se passer de cette étape, s’apparente à la réalisation d’une impression ordinaire sans un fichier Word. Comment créer son modèle 3D ? Aujourd’hui, des sites internet vous offrent plusieurs gammes de ce modèle bien capable d’imprimer en 3D.

Mais ces propositions ne répondent pas souvent aux exigences d’imprimante 3D. Les chances de personnalisation sont très faibles. Cependant, deux possibilités s’offrent à vous pour l’obtention de ce modèle 3D. La première voie est celle de la conception.

Cette méthode consiste à dessiner un objet en 3D sur un ordinateur à travers les logiciels de CAO (Autodesk 3ds Max, blender, Sketchup). Seulement que celle-ci s’avère très complexe. La deuxième possibilité est le scannage. La mission lors de cette phase serait de scanner un objet via un appareil.

Cet objet scanné sera divisé en trois familles suite à une impression en 3D : les scanners laser, les scanners à lumière structurée, et les scanners stéréoscopiques. La troisième méthode n’est que le téléchargement du modèle sur Google. Les sites comme Thingiverse offrent gratuitement le téléchargement.

Préparer l’impression 3D

imprimante 3d lapin

Peu importe la méthode de création adoptée, le modèle 3D final obtenu se présente sous la forme du fichier STL. Pour une impression en 3D, ce format est le plus utilisé et le plus fiable. Après avoir ouvert le fichier, vous pouvez visualiser l’objet, mesurer sa taille. Ensuite, vous procédez à quelques réglages.

Pour commencer, adapter l’objet au plateau chauffant de l’imprimante, réguler la température de l’impression si elle trop élevée, contrôler la vitesse de l’impression, vérifier la stabilité de l’imprimante.

A découvrir: Les meilleures batteries électroniques

Les branchements

Après avoir réglé certains paramètres, quelques préalables sont importants avant l’impression proprement dite. Il faudrait d’abord connecter l’imprimante à un ordinateur à travers un câble USB ou encore à l’aide d’une carte micro SD. Et c’est justement sur cette carte que le fichier STL est transféré. Un transfert qui sera réalisé grâce à un Wi-Fi.

Ensuite, il faut relier le support de la bobine avec la bobine de matériau. Brancher à présent le filament 3D à son chargeur et s’assurer que ce filament a atteint le tube Bowden. Après le filament 3D, c’est le moment de brancher aussi le matériau dans l’extrudeuse.

Lancer l’impression

Après les branchements, le plateau et la buse doivent commencer par chauffer. L’impression est ainsi lancée. Au cours de cette opération, c’est la tête d’impression qui fait le grand boulot. C’est suite à sa fonte que le modèle est imprimé en 3D. Le temps que va prendre cette impression dépend de la taille des données de l’objet. Plus la taille du modèle est petite, plus le temps du processus est réduit.

Ça y’est, vous êtes prêt à imprimer ce qui vous chante ! Saviez-vous que des chercheurs espagnols étaient parvenu à imprimer un steak comestible ? Ce sera peut-être votre tour bientôt…